Accueil / Fiches informatives / Dermatologie / L’otocariose (mites d’oreilles)

L’otocariose (mites d’oreilles)


Les mites d’oreilles, appelées communément à tort ‘‘tiques d’oreilles’’ sont des parasites très fréquents chez les chats, surtout chez les chatons et les chats qui vont dehors, chez les furets et un peu moins chez les chiens. La mite se nomme Otodectes cynotis et son cycle de vie est de trois semaines. La maladie se transmet d’un animal infesté à un autre mais on pense que le microorganisme peut survivre jusqu’à trois semaines dans l’environnement.

Mites d'oreillesCes mites sont des animaux microscopiques de la famille des acariens. Si elles colonisent le canal de l’oreille, elles se reproduisent en grand nombre et y prolifèrent aisément causant une réaction inflammatoire de légère à très sévère. L’intensité des signes dépend du nombre de parasites présents, de la résistance individuelle de l’animal et de la présence d’hypersensibilité ou d’allergie.

Les signes principaux sont : des sécrétions noires dans les oreilles (ressemblent à des grains de café), de la rougeur des canaux auriculaires, un secouage fréquent de la tête et des démangeaisons aux oreilles accompagnées ou non de lésions aux pavillons ou au cou causées par les griffes lors de grattage intense.

Le diagnostic définitif de la condition s’effectue en réalisant un frottis d’oreille (avec un coton-tige) et en observant le prélèvement au microscope. Bien souvent, on peut y voir une multitude de mites qui bougent, de larves et d’œufs de parasites. Parfois, le frottis ne démontre pas la présence du parasite parce qu’il y a trop de sécrétions dans l’échantillon. Si la suspicion clinique est fortement présente, un traitement pour l’otocariose s’avérera nécessaire même si le frottis est négatif.

Le traitement consiste en deux modalités : premièrement, tuer les parasites et deuxièmement calmer l’inflammation auriculaire y étant associée. Pour se débarrasser des mites, il faut appliquer un traitement sur la peau de votre animal, une fois par mois pour 2 mois. Le premier traitement est administré en salle de consultation et vous faites le deuxième à la maison. Pour calmer l’otite, un nettoyage en profondeur est effectué par une technicienne et ensuite, des gouttes seront à instiller dans les oreilles de votre animal à raison de deux fois par jour pour 21 jours. Généralement, ce protocole vient à bout des parasites les plus récalcitrants ! Parfois, lors de démangeaisons sévères, votre animal devra porter une collerette pour éviter qu’il ne se mutile en se grattant les oreilles. Le collier peut être retiré dès que les démangeaisons ont diminué considérablement. Il va sans dire que, puisque cet acarien n’est pas spécifique d’espèce, il faut traiter avec l’antiparasitaire tous les animaux susceptibles qui sont en contact avec l’animal infesté : chats, chiens et furets; par contre, les gouttes dans les oreilles ne doivent pas être administrées si ces animaux ne présentent pas d’otite.

Si vous pensez que votre animal souffre d’otocariose, venez nous voir !

Dre Evelyne Joubert



< Les allergies   Les miases >